Comment faire une étude de marché e-commerce pour votre business dropshipping

Comment faire une étude de marché e-commerce pour votre business dropshipping

La vente en ligne évolue avec les besoins et attentes des consommateurs. Aujourd’hui, les acheteurs du web se basent sur une multitude de facteurs pour prendre la décision finale. Le prix du produit n’est plus le seul argument pour vendre. Toute la stratégie marketing qui gravite autour de la marque va rentrer en compte : positionnement, e-réputation, politique de retour, etc.

En vous lançant sur des hypothèses, vous risquez de faire fausse route. Vous pensez que votre choix est le bon mais la réalité du marché peut être bien différente !

Pour connaître les tendances du marché, vous devez analyser les besoins des potentiels clients, étudier la concurrence et les produits à la mode. Cette observation va vous permettre de définir votre niche en dropshipping et de mettre en place une stratégie marketing efficace pour réussir dans la vente en ligne.

Au premier abord, une étude de marché semble être complexe à mettre en place. Vous vous dites qu’elle nécessite de faire appel à des professionnels du marketing. Le problème étant qu’en dropshipping, le budget de départ est assez restreint, vous devez donc faire le moins de dépense possible.

Et si je vous dis que vous pouvez réaliser cette étude de marché tout seul.

C’est quoi une étude de marché ?

Comme vous l’aurez sûrement compris, une étude de marché permet d’analyser différentes informations liées aux potentiels clients et à leurs besoins.

Elle va également vous en apprendre plus sur la demande liée à un produit. Par exemple, de nombreux dropshippers, suite à une étude de marché, décident de changer de produit, car la demande n’était pas suffisante.

Et ce n’est pas tout !

Cette étude va vous permettre d'appréhender les véritables raisons qui poussent les consommateurs à l’achat dans des niches bien spécifiques. Vous allez donc connaître la réponse à la question existentielle : “Pourquoi cette personne veut acheter mon produit ?”.

Toute votre stratégie marketing va donc s'articuler autour de cette réponse et du véritable besoin du client : fiches produits, publicité en ligne, e-mailing, réseaux sociaux, et autres.

Par exemple en publicité, il est important de cibler des audiences. Avec une étude de marché, vous allez enfin connaître vos personas. Vous récolterez donc différentes informations cruciales au développement de votre boutique en ligne de dropshipping (zone géographique, âge, budget, emploi, etc).

Vos produits n’intéressent pas le client. Ce qui l’intéresse c’est de résoudre son problème. Vous allez donc mettre en avant les véritables bénéfices de vos produits.

La formation complète sur le dropshipping offerte par Dropizi vous apprend à mettre en avant votre catalogue et vos produits pour booster vos conversions. Elle vous donne également quelques astuces et conseils dans la recherche de niches et de produits !

Créer une boutique dropshipping et suivre la formation offerte - Test Gratuit 15 jours

Les différentes études de marché

Pour procéder, vous pouvez utiliser 2 méthodes différentes :

- Etude primaire

En appliquant l’étude de marché primaire, vous allez réaliser une étude directe de votre niche. Vous allez donc mettre en places des actions pour collecter différents données : des sondages, des questionnaires, des avis, des forums, des discussions, etc.

Vous allez ressortir des analyses et des chiffres clés, pour étudier le marché.

- Etude secondaire

Cette étude de marché est différente. Vous allez vous baser sur les études et analyses existantes pour vous faire votre idée. Sur internet, il existe beaucoup de data et de données déjà récoltées sur les tendances, les consommateurs, etc. Vous pouvez donc les utiliser pour en savoir davantage sur votre secteur d’activité.

L’étude secondaire est plus facile et rapide à faire, surtout quand vous vous lancez en dropshipping. Néanmoins, faites attention aux données que vous analysez. Vous devez vous fier à des sources sûrs comme des études de cas concrètes et des publication de qualité.

Voici d’ailleurs quelques chiffres clés et informations importantes sur l’e-commerce en France pour commencer votre étude de marché.

Les chiffres e-commerce de la France

En 2016, le chiffre d’affaires de l’e-commerce a atteint les 72 milliards d’euros en France, avec un taux de croissance de 15 % par rapport à 2015. À noter que 16 % de ce CA a été réalisé via mobile.

En effet, dans ce pays de l’Europe, la vente sur mobile ne cesse d’augmenter. En 2016, elle a connu un accroissement de 60 %.

Le marché de l’e-commerce en France

En France, la barre des 200 000 boutiques en ligne a été dépassée en 2016. Ce qui rend le marché de l’e-commerce très concentré.

Moins de 5 % des sites marchands français génèrent 84 % du chiffre d’affaires de l’e-commerce. À noter qu’en 2015, 78 % des e-entreprises réalisaient moins de 1 000 transactions.

Quant au cross-border ou la vente à l’international, il a connu un accroissement, que ce soit du côté des acheteurs ou celui des vendeurs français. En effet, la même année, 40 % des consommateurs ont acheté des produits en dehors de la France.

En ce qui concerne les vendeurs, 55 % des e-commerçants proposent leurs offres à l’international. Les pays les plus privilégiés sont La Belgique, l’Espagne, l’Allemagne, l’Italie et le Royaume-Uni.

Les mastodontes de l’e-commerce en France

Pour vendre leurs produits, 27 % des e-commerçants français TPE/PME choisissent les places de marché digitales.

Parmi les marketplaces les plus visitées de la France, il y a Amazon. Ce dernier compte environ 23 499 000 de visiteurs uniques par mois. Avec cette place de marché, vous pouvez vendre tous les types de produits, allant des pièces automobiles aux produits de Beauté et Santé.

Quant à Cdiscount, il vient après Amazon, avec son nombre de visiteurs uniques de 16 659 000. Sur cette plateforme, vous trouverez d'ailleurs facilement des fournisseurs fiables en dropshipping !

Le portrait du consommateur français

En France, environ 83 % des internautes achètent leurs produits en ligne, soit 36,6 millions de Français.

25 % de ses e-shoppers ont déjà effectué leurs transactions à partir d’un téléphone.

En effet, avec l’émergence de structures comme Deliveroo ou encore Uber, le paiement sur mobile se fait de plus en plus rapidement et les Français s'habituent à l'achat sur téléphone.

Ainsi, les Français gagnent du temps en achetant leur produit via leurs smartphones. Ce support leur permet d'acheter leurs articles préférés à tout moment et n’importe où.

Les achats en ligne

D’après l’étude de la FEVAD, en moyenne annuelle, les e-shoppers français achètent 28 fois en ligne pour un montant total de 2 000 €.

En 2016, le panier moyen été de 70 €.

En ce qui concerne les produits les plus demandés, plus de 50 % des internautes commandent, 1 à 3 fois par mois, des articles d’habillement. 49 % achètent des produits high-tech. 39 % optent pour les chaussures et 38 % préfèrent les offres sur le tourisme/voyage.

Par ailleurs, 60 % des e-shoppers français ont déjà utilisé les sites collaboratifs tels que Bablacar pour le covoiturage, Airbnb pour la location ou encore AMAP pour la commande de fruits et légumes aux producteurs.

Les secteurs d’activité de l’e-commerce les plus performants

Le tourisme est le secteur qui domine le marché du e-commerce en France.

En se référant avec les données des comparateurs de prix, les Français préfèrent le web aux agences de voyage.

Après le tourisme, les produits culturels tels que les livres, les jeux vidéo et les musiques sont les plus demandés par les internautes français.

Quant au prêt-à-porter, il a une part de marché de 16 % et génère un chiffre d’affaires de 4,4 milliards d’euros en 2016.

Les secteurs d’activité de l’e-commerce les moins performants

Les produits de grande consommation vendus en ligne présentent seulement 5 % du marché de l’e-commerce français, avec un chiffre d’affaires de 4,9 milliards d’euros. Bien qu’il soit peu répondu, ce secteur connaît un grand essor. En effet, les consommateurs sont de plus en plus à la recherche de praticité sur le web.

Aujourd’hui, un ménage sur 4 achète des couches ou encore des stylos à bille sur les places de marché où les achats étaient concentrés sur les accessoires de mode comme les bijoux, la technologie, l’électroménager et la culture.

Par ailleurs, l’univers de la maison et des accessoires animaux sont des domaines en expension.

Ils sont donc intéressant pour lancer une activité en dropshipping.

Avec ces conseils sur l'étude de marché et ces différents chiffres clés de l’e-commerce en France, vous avez déjà quelques pistes pour choisir votre secteur d’activité en dropshipping et vous lancer efficacement. À vous de creuser un peu les différents niches et déterminer le domaine qui vous convient le plus !

Pour aller plus loin :

- Comment trouver une niche avec les réseaux sociaux ?

- Une niche rentable grâce aux sites de tendance

- Les sites B2B pour la recherche de niches

- Les sites B2C pour la recherche de niches

Créez votre boutique en ligne

Test gratuit 15 jours - Sans engagement - Accès à toutes les fonctionnalités

Votre email
est déjà utilisé.
Veuillez vous connecter pour créer la boutique

Mot de passe oublié?

Le mot de passe incorrect

La liaison avec le serveur n'a pas abouti, veuillez réessayer

Retourner à la création

En fournissant votre adresse e-mail, vous acceptez nos Conditions Générales d’utilisation.

Vous avez déjà un compte Dropizi ? Connectez-vous