Dropizi.frAccéder au site

Vendre en France

Si vous cherchez où vendre en ligne avec le dropshipping, il est bien sûr obligatoire de vous parler de la France. L’achat sur Internet en France est de plus en plus courant depuis quelques années à tel point que la vente en ligne en France devient une véritable opportunité. L’accessibilité et la rapidité des transactions, mais aussi l’avancée des technologies, notamment le déploiement du m-commerce expliquent certainement cette explosion du commerce en ligne. Voici les chiffres clés de l’e-commerce français établis par la FEVAD.

CA du e-commerce : une opportunité pour les dropshippers

81,7 milliards €, c’est le chiffre d’affaires de l’e-commerce français en 2017. Ce qui correspond à une hausse de 14,3% de plus que celui de 2016, qui rappelons-le était de 72 milliards €. Un véritable succès pour le pays qui se positionne actuellement 3ème place dans toute l’Europe en termes de ventes sur internet. Ainsi, 1,2 milliard de transactions ont été effectuées ont 2017 et les Français ont dépensé 2 184 € en moyenne.

La croissance exemplaire des ventes sur internet en France s’explique par de nombreux facteurs. Dans un premier temps, il faut souligner que le chiffre d’affaires est favorisé par 37 millions d’acheteurs en ligne. Cela est par la suite soutenu par une fréquence d’achats plus importante, dont 33 transactions en 2017 contre 28 en 2016. Ce qui permet de pallier le panier moyen qui s’est vu en baisse, soit de 65,5 euros contre 70 euros l’année précédente. Vous avez donc toutes les chances de réussir si vous ciblez le marché Français avec votre boutique de dropshipping.

Une autre raison expliquant l’explosion de la vente en France au moyen d’internet est l’augmentation de 10% du nombre de sites e-commerce actifs. Aussi, l’accroissement de la navigation mobile est également l’un des facteurs à l’origine de ce développement. En effet, la technologie mobile tend à élargir l’audience commerciale sur internet. Elle a d’ailleurs permis de réaliser près d’un tiers du chiffre d’affaires des sites marchands en France.

Les acheteurs français

En 2016, 82,7% des internautes français ont achetés en ligne, ce qui correspond à 36,6 millions de personnes. Parmi ces acheteurs, il y a les particuliers et les professionnels.

Du côté des particuliers, les secteurs porteurs sont extrêmement diversifiés. En tête de liste, il y a le tourisme qui constitue 47% de la part de marché, suivi des produits culturels (43%), des textiles de maison (27%), high-tech (22%), électroménager (17%) et l’habillement (16%). Un large choix s’offre à vous pour le choix des produits pour votre site e-commerce de dropshipping.

Dans la tranche professionnelle, le e-commerce B to B constitue 18% du chiffre total des ventes réalisées. Sur ce chiffre, on remarque que 7% des échanges sont réalisés depuis un site e-commerce contre 11% via les plateformes de e-procurement. Les secteurs du voyage et transport (53%), des fournitures et équipements de bureau (33%) et celui du matériel informatique (30%) constituent cependant l’une des plus importantes parts des ventes. D’après les prévision, il pourrait représenter le quart des transactions effectuées d’ici 2020.

Sites e-commerce actifs en France

Depuis 2016, on recense plus de 200 000 sites e-commerce actifs en France, plus précisément 204 000, ce qui correspond à une augmentation de 22 000 sites chaque année. Parmi ces 204 000 sites, 9 000 d’entre eux, soit 4,5%, représentent 84% du chiffre d’affaires total, dont 0,5% ont un CA supérieur à 10 millions d’euros. Les 4% enregistrent quant à eux un CA compris entre 1 et 10 millions d’euros.

Voici cependant les sites marchands les plus visités en France selon Internet Global : Amazon, Fnac, Cdiscount, Voyages SNCF et Vente Privée.

Par ailleurs, on constate l’avènement d’autres solutions e-commerce et d’autres méthodologies de vente, comme le dropshipping qui promet un développement indéniable pour l’ensemble du secteur en favorisant la création de sites marchands avec une gestion logistique très simplifiée.

Les transactions

Selon la FEVAD, le nombre moyen de transactions par personne est de 28 et le coût moyen d’une transaction est de 70€, ce qui revient à une dépense moyenne annuelle de 2000€ par acheteur.

En ce qui concerne la fréquence d’achat sur internet en France, 42% de la population affirme effectuer des achats en ligne moins d’une fois par mois, 27% estiment en faire au moins une fois et 24% en effectuent 2 à 3 fois par mois. Seuls 7% des acheteurs affirment réaliser des achats au moins une fois par semaine. Pour ce qui est de la méthode de paiement, on observe que la majorité des Français (85%) privilégient un seul mode qui est la carte bancaire.

En résumé, vendre en France représente un énorme potentiel, surtout pour le dropshipping. L’avancée des technologies et l’évolution des habitudes de consommation permettent à l’e-commerce français de se déployer plus rapidement et d’assurer une croissance constante dans les années à venir.

Pour en savoir plus :